Ce samedi 13 juin nous voilà sur le causse de Caniac dans le Lot au bord d'une énorme doline prêts à découvrir les entrailles de l'igue de planagrèze. Si le grand vide de 70 mètres impressionne certains d'entre nous, Anaïs elle, se propose pour équiper sous l'oeil expert de Bernard, un spéléo du coin qui s'est gentimment mis à notre disposition pour servir de guide. A -110 mètres nous arrivons au niveau de la rivière suspendue, terminus  par manque de corde (hummmm humm...). A la remontée, sauvetage d'un magnifique lézard vert. Après avoir rejoint in extrémis sous l'orage un  mignon petit chalet et avec une bonne nuit de repos, le dimanche matin, c'est l'igue de viazac qui nous attend. Ici aussi c'est énorme, des grands puits avec des pendules d'enfer. Terminus en haut du puit de l'écho qui porte bien son nom. Ce week end aura été propice à un bon entraînement sur corde, tout le monde a bien progressé et c'est satisfaits et fatigués que nous reprenons la route vers l'ariège.

Igue-de-Viazac

 

Planagrèze Lot