le Blog du Groupe Spéléologique du Couserans

04 janvier 2022

Pène blanque

Nous avons donc débuté 2022 de la meilleure des manières avec une bonne sortie.
Nous étions à 2 avec Mathilde; départ très matinal de Toulouse à 06h45, entrée dans la grotte à 09h30 après une marche d'approche pas très agréable dans des monceaux de feuilles mortes le long de la falaise et donc très glissante.
6 heures plus tard nous ressortions après avoir atteint notre objectif: les puits arrosés au niveau de la rivière du PDG... y compris le passage de la vire, avec toujours autant d'ambiance, surtout  pour Mathilde.
Retour voiture juste à la tombée de la nuit: bilan, excellente journée.
Bruno
 
 

PNBQ Mathilde

PNBQ Mathilde1

PNBQ

PNBQ-concrétions

Posté par belette09 à 22:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 décembre 2021

Les grandes échelles

Participants : Bruno, Cyril, Jean Michel et Nadine

Journée balade et visite du gouffre de la Peyrère et de la grotte de St Catherine pour notre petit groupe de courageux. En effet le temps maussade n'est pas avec nous et nous crapahutons sous un crachin qui nous trempe jusqu'aux os. Nous remontons le ruisseau de lachein qui est à sec mais qui a laissé des traces de crues impressionnantes. La descente dans le gouffre de la Peyrère était le rêve de Jean Michel qui passait devant sans savoir ce qu'il y avait dessous. Une vaste dépression équipée d'une ancienne échelle métallique que nous doublons d'une corde d'assurance nous amène en bas d'une énorme salle encombrée d'éboulis. Plus bas, l'eau affleure au pied de la seconde verticale et nous ne pouvons aller plus loin, c'est le domaine des plongeurs. Le gouffre a servi de station pour étudier le fonctionnement du système souterrain hydrogéologique du Baget et il en reste encore des vestiges qui mériteraient d'être évacués. Pour rejoindre St Catherine nous décidons de remonter jusqu'àu village de Balagué en contournant la colline. Petite balade touristique sur un ancien sentier qui relie des granges prètes à s'écrouler et pas un chat, seulement quelques troupeaux de bovins qui pacagent dans les immensités du poljé de Balagué. Arrivés sur le site de la tour de Sainte Catherine nous redescendons sur le sentier glissant qui nous mènera au bord du gouffre équipé lui aussi d'une grande échelle. La cavité descend par petits paliers jusqu'à - 85 m beaucoup de glaise et de grands volumes esthétiques. 

 

Peyrere dec 2021 - Copie

peyrere grande salle2 (2)

 

Posté par belette09 à 21:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2021

Initiation à Papy

 

 

 

Participants : Stéphane, Salomé, Saïma, Philippe, Franck, Jean Michel, Nadine

Sortie obligée pour nos trois débutants qui vont en découdre avec les diaclases tortueuses et étroites de Papy. Leurs efforts seront récompensés par les beautés rencontrées tout le long du parcours. C'est Philippe qui se dévoue pour équiper les quelques puits et passages délicats à sécuriser. Nous prenons le temps de parcourir d'autres galeries annexes et de chercher les griffades d'ours des cavernes. Cette cavité est belle et variée dans les obstacles à passer, nous nous arrêterons à la salle des Cygnes pour une collation à partager dans la convivialité.

DSCN9420

 

 

PC121691

PC121682DSCN9408

DSCN9405

 

Posté par belette09 à 22:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 novembre 2021

Coume Torte et perte de laspeing

Participants : Franck et Nadine

A la base il était prévu d'aller grimper dans les plafonds de l'aven d'Anglade au dessus de Salau. Après un coup d'oeil sur la topo, il s'avère que c'est déjà fait. Nous nous rabattons alors sur un coin très peu connu où une cavité explorée dans une lointaine époque nous attend. Le chemin d'accès est devenu impraticable et c'est armé d'un bâton que Franck ouvre un passage dans les épineux. Après une interminable bataille avec les ronces nous arrivons à bon port. J'avais quand même gardé quelques souvenirs de l'endroit. Le long d'un barre rocheuse s'ouvre un porche et une légère descente amène sur plusieurs passages possibles. A droite un beau boyau de 60 cm à 2 m de diamètre avec un beau chenal de voute en plafond descend sur une cinquantaine de mètres et butte sur un colmatage de calcite. Le sol est encombré de blocs, mais pas de courant d'air. De l'autre côté après avoir passé un passage bas et une petite salle nous arrivons devant un boyau étroit bien que désobstrué qui se descend en déséscalade sur 5 mètres environ. Un plan incliné étroit lui aussi qui demande l'installation d'une corde débouche sur une verticale tapissée de coulées de calcite. La corde de 28 mètres arrive pile poil en bas. Arrêt sur une étroiture en forme de triange qui ne présage pas d'une suite. Un petit courant d'air était perceptible en haut de la désob tout de même. Il se perd en chemin on ne sait où. A suivre ou pas ? Sur le retour nous descendons direct dans les bois en prospectant entre les buis. En bas de la vallée coule un ru qui se perd dans un trou que nous allons explorer. La dernière fois que j'y suis allée, il n'y avait qu'une petite salle de 5 mètres carrés et le ruisseau s'infiltrait en contrebas dans un passage bas en laminoir. Surprise, cette fois ci, la salle est remplie d'une grande dune de sable et l'eau a ouvert un passage dans une roche noire et polie où nous pouvons nous faufiler sur une vingtaine de mètres . Arrêt sur un retrécissement impénétrable.

Posté par belette09 à 20:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2021

Aven d'Anglade

 

Nadine et Cyril le dimanche 14 novembre 2021

La météorologie étant à la pluie en continu pour ce dimanche d'automne, héroïquement, nous avons décidé d'aller voir l’aven d'Anglade, ses rochers instables, ses voutes basses mouillantes, etc...

Grâce à Nadine, et ses connaissances profondes de la montagne,  nous avons trouvé de suite l'entrée. Là nous avons du descendre un aven profond plein de feuilles mortes qui cachaient des trous sournois, heureusement nous avons les chevilles solides.

Je voulais mettre une corde mais, non, Nadine refusa un tel procédé pour une pente si peu pentue, à son goût, en effet la descente ne fut pas périlleuse.

On rentre dans la grotte, entre deux rochers tremblants. Là on part à droite, car une pierre fourbe marquée d'un trait jaune laisse entendre que la suite est par là.

Nous y allons et découvrons un passage bas sur patte, où je n'enverrai pas mon chien. Plein d'une bravoure rare (ceux qui me connaissent comprendront) je pars les pieds devant dans la voûte basse, qui en plus est parcouru d'une petite rivière. Il y aurait peut-être derrière le reste de tout le réseau.

Compréhension, si je ne passe pas par là on rate tout le reste du réseau. Je continue à descendre, mes mains sont dans l'eau, mes coudes, le ventre s'en approche fortement. Puis je tourne la tête et vois qu'à mes pieds il n'y a plus que 15 cm entre le haut et le bas. Je lance à Nadine que cela bloque avec la description. Une fois ressorti de là elle m'avoue qu'elle n'aurait même pas essayé d'y aller...

Placide je ressors et on continue les recherches. Plus haut rien, on fait demi tour et là, dans la direction opposée au chemin du trait jaune, Nadine trouve la suite du réseau. Totalement facile par rapport à ce que je viens d'essayer de faire. Puis on descend, la rivière, puis un très beau canyon, très étroit avec l'eau qui file très vite dedans. Mais en botte on peut passer dedans. Après une chatière à mi hauteur facile d'accès, mais on peut aussi passer en dessous en se re mouillant, ce que je fais. Puis on continue à travers des belles galeries de calco-schiste, d'un beau noir, on dirait du Pierre Soulage (artiste contemporain). Il y a aussi une belle hauteur de plafond et des passages avec de très belles stalactites blanches. On retombe sur une chatière, cette fois j'y vais, elle est facile. Puis c'est de plus en plus mince et on arrive sur une voûte basse mouillante, celle qui précède le laminoir ou nous ne nous risquerons pas vu la météo. On remonte avec une mue d'insecte prise pour un de nos éminents scientifique spéléologue.  Grotte petite et intéressante.

Cyril

Posté par belette09 à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 octobre 2021

Initiation à Peillot

Présents : Youri, Abdullah, Salomé, Saïma, Viollette, Sandro, Barnabé, Léa, Nadine
Après les préparatifs de l'habillement, réglage des baudriers, et autres détails, les quatre néophites spéléologues sont impatients de voir les profondeurs du gouffre de Peillot. La grande dolline d'entrée est bien impressionnante ! Sous l'oeil attentif de Viollette et des autres adultes autonomes la main courante et le puit plein pot sont descendus sans problème. Direction le syphon amont où les passages sur cordes, escalades entre les blocs et désescalades s'enchainent. De quoi se familiariser avec le maniement de la corde et la progression en milieu souterrain. Une pause repas bien méritée au bord au syphon et c'est le retour vers la surface. Trouver les passages entre les blocs est moins évident qu'à la descente. Après quelques gesticulations les gestes de la remontée sur corde sont vites intégrès. Une fois tout le monde dehors, direction le chalet de l'Epia pour une séance de nettoyage du matériel. 

P1010001

PA240465

P1010003

Posté par belette09 à 19:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2021

Semaine bio

Du 14 au 21 octobre nous étions une équipe du GSC pour accompagner Arnaud, Louis et Anne sur des sites intéressants de karst d'altitude afin de collecter de la faune cavernicole. Ont participés à l'aventure : Franck, Suzanne, Nadine, Arnaud, Louis, Anne, et Philippe et Violaine dela SSAPO.

Le jeudi et vendredi sous un beau soleil d'automne, direction la cabane des Espugues près du  Valier où nous irons dans les cavités Espugues 1, 2 et 3. Les yeux avertis de Franck et Arnaud sont attirés par des bébètes minuscules. Nous admirons aussi les belles concrétions et autres formes surtout dans le gouffre d'Espugues n°3. Le dimanche c'est vers Berbégué que nous marchons sur un sentier vertigineux où le moindre faux pas devient risqué vu la pente en dessous de nous. Le manque de temps ne nous permet pas de nous attarder et c'est en bas du gouffre Junon que nous collectons rapidement quelques échantillons de bestioles et de terre. Pendant ce temps, Louis, Anne et Violaine récoltent des échantillons de  surface ou lézardent au soleil...Les jours suivants nous allons sur des petites cavités autour de Seix, plus proches et sans marche d'approche. Maintenant il n'y a plus qu'a attendre les résultats de nos collectes qui ne sont pas inintéressantes.

Quelques photos de Franck et de Philippe.

Suzanne et Nadine étudient la topoArnaud sort du gouffre des espugues

PA151357

Berbegue col de courbe

 

Berbegué on y est presque

 Berbegue équipement du junon

 

Posté par belette09 à 19:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2021

JNSC du 3 octobre 2021

Pour cette journée nationale de la spéléologie et du canyon nous avions proposé une sortie découverte à la grotte de Fontsainte dans la vallée d'Ustou. Trois personnes ont répondues présentes, une maman et deux enfants de 13 et 11 ans. Rendez vous pris pour 9h30 sur la place de Seix, tout le monde est impatient de visiter cette cavité. Nous avons de la chance, le temps n'est pas au beau, mais il ne pleut pas encore, ce qui nous évite une séance de patinage sur le sentier de terre bien abrupt. Ce sera une autre paire de manche à la sortie, mais c'est plus rigolo de descendre sur les fesses que de faire trois pas en avant et quatre en arrière. Le porche d'entrée est devant nous et c'est dans une ambiance "religieuse" que nous entrons. Déjà nos visiteurs sont impressionnés, le silence, le noir, les volumes, les concrétions, tout les intrigue et les questionne. Nous cheminons tranquilement dans cet ancien bras de l'Alet ou on trouve encore des gros blocs granitiques. Les formes des concrétions, les gours finement ciselés et les belles coulées de calcite intriguent bien nos visiteurs qui posent des questions sur leur formation. Au fond de la grotte comme il se doit pour une première fois, un petit temps dans le noir et dans le silence s'impose. Un casse croute bien mérité et c'est le retour vers la sortie. Tout le monde a été ravi de cette promenade sous terre.

Posté par belette09 à 18:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 septembre 2021

Aven des 4 vents

Lors du rassemblement Caussenard, nous sommes descendus à 2( Vincent et bruno),à moins 320 mètres,dans l'aven des 4 vents, nous y sommes restés 6 heures.
Grotte assez spéciale puisque on traverse des très beaux passages (pour certains protégés), mais une grande partie se fait dans des éboulis. Une bonne partie sur corde (parfois usées), mais avec du crapahut. L'ensemble est relativement boueux.
L’intérêt est aussi que c'est tout équipé.

Posté par belette09 à 20:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2021

PDG TDV

Retour au gouffre du pont de Gerbaut pour Bruno et Vincent.

Récupération du matos laissé en place lors de la traversée précédente et visite des galeries vers l'arrivée du Trou du vent.

Merci à eux.

Posté par belette09 à 20:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]