le Blog du Groupe Spéléologique du Couserans

08 février 2015

Sortie réfrigérante

 

                Grotte du Pick Nick des vieux près de Cazavet

Quatre personnes constituent le groupe qui va s’aventurer au Pick Nick des vieux, le site est bien enneigé, un courant d’air glacial sort de l’entrée de la cavité, à tel point que des stalactites de glace se sont formés en contrebas, Nadine les brisera afin que nous puissions passer.  Au fur et à mesure de notre avancée la température devient plus clémente, nous descendons une succession de puits, nous longeons ensuite la rivière, des passages se font en opposition si l’on veut rester au sec, nous franchissons ensuite une petite cascade, il n’y a pas le silence de certaine grotte, le bruit de l’eau est parfois assourdissant. Certains passages se font à flanc de paroies, il y a peu de prises et le vide est là, une main courante est sensée nous rassurer, il faut ensuite se retourner afin d’enjamber ce petit précipice pour rejoindre la paroie d’en face. Nous emprunterons ensuite une chatière sur une trentaine de mètres qui nous mènera dans une salle qui sera le terme de la découverte, la suite étant des parties rendues très boueuses du fait des nombreuses chutes de pluies. Le retour se fera après le déjeuner par le même chemin, il faudra remonter 6 ou7 puits avec différentes difficultés mettant à profit notre  meilleure approche des techniques de cordes, une des clés de la progression en spéléo. Encore une belle sortie ou la technique et le physique furent nécessaire afin d’en voir le bout… Merci à Lylou, Nadine, Thierry et Philippe pour leur participation.

Posté par belette09 à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 janvier 2015

Topo à la Peyrère

Salut à tous !

Ce jeudi, nous avons fait une sortie avec Jérémie, un ami plongeur spéléo. Pas de plongée ce coup-ci, mais on avance sur le système du Baget souterrain. L'objectf était de refaire la topo de la partie exondée de la Peyrère. Elle existait déjà, ayant été réalisée par la SMSP puis par André Fromant, mais nous n'avions pas les données et ne pouvons donc pas raccorder les parties des siphons et des post-siphons.

C'est donc chose faite, et nous pouvons à présent faire le report de l'ensemble Peyrère / puits de la Hillère et du Papillon.

Ça donne ceci :

report-papillon-peyrère-basAlors le bout de spaghetti vert, à droite, c'est la Peyrère et la Hillère, deux trous reliés en plongée où l'on retrouve l'actif du Baget souterrain (la résurgence est encore plus à l'est). Il y a approximativement 1500 mètres. Le bout de spaghetti un peu plus gros à gauche, vous connaissez : c'est le Papillon, près de 5 kilomètres. 6,5 kilomètres de connu sur le réseau... et vous voyez ce qu'il manque au milieu ? De quoi nourrir un régiment, avec ces spaghettis...

Il y a du potentiel de découvertes et de belles premières.

Côté Papillon tout d'abord, où il reste notamment une belle escalade à réaliser au-dessus du siphon terminal. En plongée ensuite, le siphon le plus en amont de la Peyrère (c'est à dire le gros siphon, qui est BIEN l'actif et non pas un système annexe au drain comme suggéré par les longues études du labo de Moulis) est encore en cours d'exploration. C'est profond ET étroit, ça n'avance pas vite. En prospection enfin, là il faut revoir les trous déjà connus et arpenter les zones intéressantes. Avec ce report et un GPS (on en a un bon au club), c'est possible et par de belles journées comme on en a en ce moment, bien agréable...

A bon entendeur...

 

Posté par GSCouserans à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2015

Aliou supérieur

 

                  Grotte d’Aliou près de Cazavet

Le groupe est constitué de six personnes, nous garons les véhicules sur le contrebas d’un chemin boueux, puis descendons vers l’entrée de la grotte et de la rivière souterraine, un groupe est déjà sur place. Nous remontons chercher tout le matériel et vérifions qu’il ne nous manque rien. Il faut gonfler les canoés, une fois équipé nous embarquons deux par canoé et nous voilà parti pour environ 20 mn de navigation avant de rallier le premier puits, départ de l’exploration. Franck trace la voie, nous le suivons en mettant à profit notre meilleure aisance en techniques de cordes, il faut rester super vigilant, mais quel bonheur de pouvoir grimper ainsi… Il y aura environ 6 puits de différentes hauteurs, des passages délicats en opposition, des passages sur des roches délicates et une minuscule chatière en fin de parcours, nous y verrons des gours, un magnifique drapé et de très belles concrétions de gypse. Le repas sera pris sur place, toujours super sympa. Le retour se fera par le même chemin, sur les eaux avec pour moi de très fortes douleurs au niveau des genoux, cavité très physique mais superbe…(philippe)


>

Posté par belette09 à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2014

ça grimpe au Papillon

Nous avons enfin remis les pieds au Papillon ! Entraînés par Yves dont la motivation n'a pas baissée, nous allons à cinq, Yves, Buldo, Lionel, Jean-Marc et moi poursuivre les escalades dans l'affluent de -500. Pour ma part, je ne connais que les premières cascades, et les grimpeurs fous ont réalisé de superbes escalades dans un magnifique marbre. Le terminus est vers +230 m  depuis la confluence. Lionel et Yves partent entamer l'escalade de 15 m où s'était arrêtée la dernière équipe, Buldo affine l'équipement en fixe tandis qu'avec Jean-Marc on s'attèle à la topo. On  a prévu aussi de faire des photos, mais l'accu de l'appareil, pourtant chargé la veille, rend l'âme dès le troisième cliché. Après l'escalade de 15m, un bout de méandre qui prend encore du dénivelé, et on se retrouve à la base d'un grand vide. D'un côté, par une escalade de 8 mètres, on suit un affluent (moins de la moitié du débit total) qui se ramifie encore en 2 petits actifs, l'un menant à un magnifique puits de plus de 40 m de haut, l'autre à une escalade de 30m, avec un départ de méandre vers 25 m. Lionel et Yves ont attaqué la deuxième branche, levé une première escalade de 20 m, puis gagnent encore 10 m avant de devoir renoncer par manque d'équipement. La suite du méandre est encore 8 mètres au-dessus, mais ça ne semble pas large. Un repas pris vite fait puis c'est la redescente... et la longue remontée. 14 heures de bonne spéléo. L'escalade est à poursuivre, le P40 est magnifique, il y a encore du boulot dans cette branche, même si les chances de belles découvertes s'amenuisent. Partant de -501 (alt.621) et remontant à -204 (alt. 918), on a pris... 297 m dans l'affluent !

Le coup prochain, j'irai bien tenter de poursuivre l'ecalade au-dessus du siphon terminal, il y a du boulot mais là l'enjeu est de taille !

papillon affluent des -500  papillon affluent des -500_3 papillon affluent des -500_2  papillon affluent des -500_5

Posté par GSCouserans à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2014

SJ12 le 27 juin...

C'est au terme d'une petite soirée entre amis que nous eumes (ou eures?) le plaisir, enfin, d'utiliser nos descendeurs, avec ou sans baudriers (...).


P6270113

Posté par lolo 09 à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]



06 juin 2014

Photos Grands Tetras...

P6051509Concours de remontage de blocs...

P6051501 et boom !

P6051477Un joli trou, et propre !

P6051463Dessous du noir...

P6051468Dessus des mecs énervés qui lachent rien !

Posté par lolo 09 à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Grand Tetras (suite)

Jeudi 5 mai : présents Nadine, Thierry, Martin, Lolo et Yves pour continuer l'exploration du SJ 12... Retrouvailles au gîte de Tatiana à Buzan pour élaborer notre stratégie et refaire un peu le monde... Nous descendons dans le puit d'entrée à 9h, Martin et Lolo devant pour aménager les passages étroits...et Yves, Thierry et Nadine à la topo derrière. Le terminus est vite vaincu...un petit shunt nous permet d'éviter une zone étroite, le courant d'air est toujours présent, la suite est jolie mais à désobstruer... Une escalade de dix métres nous permet de passer derrière, c'est gros, le point bas atteint après trois tirs nous conduit sur un passage étroit à désober (sur deux mètres). En remontant un courant d'air aspirant nous jonctionnons à la voix avec le point bas soufflant en bas de l'escalade... Donc le passage le plus court pour aller au point bas dans ce secteur du trou (voir la topo pour bien comprendre !) qui permet d'éviter quelques déchirages de combi ou coincages de kits, intempestifs... Il reste donc une brave séance de désob pour progresser et voir la suite, y a du zef, un beau pendage et beaucoup d'escargots ! Sur le retour nous avalons un petit sandwich au jambon et à la terre pendant que Yves s'énerve et grillent les dernières pailles dans un passage intéressant qu'il a repéré dans un gros volume découvert la fois dernière. Nous partageons l'excitation à l'écoute des cailloux qui dégringolent sur une trentaine de mètres...Nous nous relayons pour bouger et sortir quelques blocs bien sympathiques (problémes de dos s'abstenir) impressionant et très énervant, car il manque un tir pour passer et nous n'avons plus de munition ! Un peu énervés nous remontons, TPST 9h bien remplies. On s'est bien régalé et ce trou nous réservent quelques belles journées de belle spéléo, alors à la prochaine !

P6041437(Les autres photos de la soirée ont été censurées...)

P6051452Le lendemain matin, frais comme des gardons !

P6051484Dans l'escalade qui nous a fait espérer gagner du temps...

P6051472Vers le fond...mais si je te dis que ça passe !

P6051489Derrière le terminus, en première...

 

Posté par lolo 09 à 18:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2014

A la recherche des SJ.....

Jeudi 8 mai..... 10h du mat...... Je part d'Orgibet avec espoir de trouver le max de SJ....... (9 au total)......

Après quelques galères et un début relativement déprimant (à 15h toujours pas trouvé un trou.... ), je tombe enfin sur le SJ6 (ou puits du noisetier)...

Puis le SJ5... non loin du SJ6.... Je retrouve enfin le sourire et j'oublie le mal aux cuisses.....

En redescendant je tombe sur le SJ4..... yyyeeepa!!!!!!

C'est trois trous (SJ6..... SJ5 et SJ4) se trouve non loin du col de la croix de guêret et non loin d'une clairière....)

Je redescend notre belle montagne et tombe sur le SJ1.......

Retour a la voiture à 19h30 assez content de la journée.... en plus il a fait BEAU.... miracle!!!!!!

Au final 4 trous trouvé..... SJ6 .... SJ5.... SJ4.... SJ1.....

Par contre les SJ2.... SJ3..... SJ15.... SJ14.... SJ13.... resteront introuvé pour l'instant.... Mais je perd pas espoir....

Martin....

DSC00282SJ6...belle grosse entrée ou les cailloux tombent... tombent... tombent....

DSC00288SJ5... ressaut de 5 mètres suivi d'une chatière ventilée.. puis quelques étroitures avec air soufflant... (je suis pas allé au bout..)

DSC00289SJ4... puit de 3 mètre avec un air soufflant de folie suivi d'une chatière toujours soufflante puis une salle pleine de bloc...

                 je n'ai pas continuer beaucoup plus.... il faudrais chercher le courant d'air ds les blocs... (reste de ligne...)   

DSC00290Superbe entrée..... P30??.... vaste a l'intérieur....

DSC00280Coucou le serpent......   

DSC00279Au départ d'Orgibet......

Posté par martin pamiers à 22:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 mai 2014

desob au SJ12...ou du nouveau au gouffre du grand Tétras

Cinq mercenaires pour ce plan B, ça fait deux semaines qu'il pleut sur le massif donc nous optons pour la desobstruction d'un passage repéré l'an passé (Yves, Lolo, Martin) dans le SJ12 au détriment des trois petits pochtrons qui attendront. Nous nous retrouvons d'abord la veille à l'auberge de Portet d'Aspet, définitivement notre QG...une ambiance rarissime ! La désob se passe relativement bien, tout le monde y met du sien, même si on se les gèle un peu car il pleut dans le trou...donc en fait ça devient vite la guerre ! Contre toute attente la desob est payante....nous descendons d'une vingtaine de mètres à la massette dans du gros (avec quelques passages à agrandir la prochaine fois) on s'arrete devant un passage vraiment infranchissable, il faut un petit tir, le courant d'air est soufflant (pas besoin d'encens...) derriere ça continue dans une grande faille...voila, très intéressant, on y retourne bientôt, et merci à Franck pour la chambre et le couvert samedi soir, sympathique.

Présent Thierry, Martin, Lolo, Fabien et Jeremy

P5031221L'attente sous le sac à gravas, le top !

 

P5031228Martin sort enfin, content !

IMG_1045en plain brifing la veille chez Michele...

P5031218et oui ça mouille un peu quand même !

P5031233devant  l'entrée du gouffre du grand Tétras.

Posté par lolo 09 à 19:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2014

22 avril 2 en 1...

9h yves et Lolo au Mas Razal pour en découdre avec une histoire de lucarne et d'étroiture...et de boue qui colle...quelques boom plus tard "la chicane" rigole toujours, mais peut-être pas pour longtemps étant donné le courant d'air qui énerve les humbles spéléus que nous sommes. La remontée est délicate compte tenu de la facheuse tendance de nos bloqueurs à ne plus vouloir bloquer, dans ce cas là il faut serrer les fesses dans ce P100 qui vaut alors pour un P200...notre matos est un gros tas de pu, la première se mérite !

Sortis 16 h, nous avalons un saucisson, il nous reste du temps, deux coups de fil, Fredo et François nous rejoignent à St Rome à la grotte du camping ou un passage étroit bien ventilé hantent nos nuits aveyronnaises... c'est suite à quelques grands de coups de masse (pas de massette) que l'étroiture s'avoura vaincue...la joyeuse équipe continue dans une galerie confortable pour sortir...en falaise ! avec vue sur le Tarn, nous imaginons la tyrolienne et le plouf en été...il est l'heure du débriefing devant quelques boissons qui moussent...

P4221188

P4221199si vous croisez ces deux là, faites quand même attention...

 

Posté par lolo 09 à 18:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]



Fin »